Révéler les idées fausses sur Bitcoin

L’équipe Luno
Retour vers le Blog


6 minute(s) de lecture

À mesure que l’intérêt pour le Bitcoin augmente, de plus en plus de personnes découvrent les cryptomonnaies chaque jour. C'est passionnant, mais il existe encore des idées reçues et des mythes répandus autour de ce nouveau système financier :

Vous devez acheter un Bitcoin entier

Vérité: Non, vous n'avez pas à acheter un Bitcoin entier. Vous pouvez acheter des unités plus petites.

Comme le prix du Bitcoin a atteint 20 000 dollars l’an dernier, il peut paraître coûteux de se lancer dans le Bitcoin. Lorsque l’attention se porte sur la valeur du Bitcoin, il est compréhensible que les nouveaux arrivants supposent souvent à tort qu’ils ont besoin de payer un Bitcoin entier pour pouvoir participer.

Mais la quantité de Bitcoin (BTC), mesurée en fraction d’un BTC, que vous achetez est arbitraire 

Comme avec une pizza, vous pouvez acheter une part, deux ou la pizza en entier. Selon votre appétit.

£100 en Bitcoin vaut toujours £100 de Bitcoin qu’il s’agisse de BTC 0.0000001 ou BTC 10. Le pouvoir d’achat ne change pas, si on l’utilise comme monnaie d’échange.

Tout comme les monnaies locales qui se décomposent en fractions (par exemple, cents ou penny), les Bitcoins se décomposent en unités plus petites, mais beaucoup plus petites : jusqu'à huit décimales: 0,00000001 BTC. La plus petite fraction possible est connue sous le nom de «satoshi», d'après le créateur de Bitcoin. Il y a 100 000 000 (cent millions) de satoshis dans un Bitcoin.

Les petits investissements peuvent constituer une approche judicieuse pour investir dans la cryptomonnaie. Avant de commencer, il est important d’apprendre comment fonctionne la technologie et de vous familiariser davantage avec le concept. Vous ne devriez jamais investir plus que ce que vous seriez prêt à perdre.

Bitcoin est utilisé pour des activités illégales (comme le deal de drogue) puisqu’il est anonyme

Vérité: Contrairement à cette idée reçue, le Bitcoin n’est pas anonyme.

Il est pseudo-anonyme. Cela signifie que toutes les transactions sont enregistrées sur la blockchain publique, avec les adresses des portefeuilles impliqués. Bien qu'aucune donnée d'identification personnelle ne soit incluse dans le registre de la blockchain, si vous déterminez qui est le propriétaire d'un portefeuille particulier, vous saurez alors qui était responsables de toutes les transactions effectuées depuis cette adresse.

Est-ce que le Bitcoin est utilisé par des criminels ?

Les forces de l'ordre parviennent de mieux en mieux à retracer les transactions et à déterminer à qui appartient une adresse. Donc, Bitcoin est un mauvais choix pour mener à bien quelque chose d'illégal. Si vous êtes pris, toute votre histoire est disponible.

Les gens ont toujours trouvé le moyen de mener des activités illégales bien avant que le Bitcoin n’existe. Et ça restera probablement le cas. De toutes manières, il est beaucoup plus facile à retracer que le cash. Bitcoin a maintenant de nombreuses utilisations légitimes et son utilisation par les criminels a considérablement diminué.

Bitcoin n’a pas de valeur intrinsèque, donc ce n’est pas une monnaie.

Vérité : On peut en dire de même de n’importe quelle devise ou monnaie.

Si nous arrêtions tous de croire en la livre sterling (ou en le dollar, l'euro ou toute autre devise), sa valeur s'évanouirait.

La valeur vient de notre perception.

Si vous mouriez de déshydratation, vous valoriseriez plus une bouteille d'eau qu'un diamant - même si l'eau est par ailleurs gratuite (ou presque libre), un enfant choisirait une boîte de Lego plutôt qu'un chèque d'un million de dollars car un jouet en plastique a beaucoup plus de valeur qu'un morceau de papier à ses yeux.

Cette idée reçue émane de la volatilité du Bitcoin.

La plupart des devises changent également de valeur, mais celle-ci s’étale sur plusieurs décennies et est rarement perceptible au jour le jour.

Par opposition, Bitcoin a connu d’énormes fluctuations de prix sur quelques jours, voire quelques heures. Cela peut faire penser à autre chose qu’à une monnaie.

Mais les devises peuvent aussi être volatiles

L’hyperinflation peut également affecter l’épargne des gens, voire même détruire une monnaie et l’économie d’un pays.

L’Allemagne de l’après-guerre en est un exemple parfait : la valeur d’un dollar est passée de 4,2 marks à 4 210 500 000 000 marks en quelques années. Cela se produit encore aujourd’hui dans certaines parties du monde.

Ainsi, bien que la volatilité de Bitcoin n’a pas encore complètement ralenti , cela ne l’empêche pas d’être une monnaie.

Généralement une monnaie est classifiée comme monnaie quand elle est rare, divisible et qu’elle sert de moyen d’échange.

Bitcoin a déjà été (ou sera) hacké : ce n’est pas sécurisé

Vérité : Bitcoin n’a jamais été hacké et ne le sera probablement jamais.

La sécurité de certaines plateformes d’échange, fournisseurs de portefeuilles et autres sociétés liées à la cryptomonnaie a parfois été compromise. La plupart, voire la totalité, de ces piratages ont été le résultat de failles de sécurité de ces plateformes centralisées. Luno n'a jamais été piraté parce que nous prenons la sécurité au sérieux.

Comme pour toute nouvelle technologie, il a fallu du temps pour trouver les meilleures options en matière de sécurité et tirer des enseignements des erreurs commises.

Vous pouvez conserver vos Bitcoins en toute sécurité en choisissant une entreprise réputée pour le gérer à votre place

Un fournisseur de portefeuille recommandable mettra tout en œuvre pour respecter les normes de sécurité les plus strictes et empêcher le piratage, en plus de la gestion de vos clés privées.

Il en va aussi de votre responsabilité de prendre vos précautions

Par exemple, vous devriez mettre en place l’identification à 2 facteurs et utiliser des mots de passes solides. Le même genre de précautions s’applique à n’importe quelle autre actifs faisant office de réserve de valeur puisqu’il y aura toujours des risques. Bitcoin a quelques avantages en terme de sécurité, pour autant qu’on les utilise correctement.

[Insérer nouvel altcoin] sera le “prochain Bitcoin”

Vérité : nous en sommes encore au début de l’industrie.

Vous avez peut-être entendu parler de ces nouvelles cryptomonnaies, souvent appelée "altcoin", qui sont parfois décrits comme "le prochain Bitcoin". Qu'est-ce que ça veut dire ?

Cela implique que l’altcoin atteindra la même valeur que Bitcoin ou qu’il soit en quelque sorte meilleur que Bitcoin et deviendra plus populaire. Une idée reçue qui manque de pragmatisme.

Pour commencer, les cryptomonnaies alternatives n’ont pas le même but que Bitcoin

Ethereum, par exemple, n’a pas la même utilité que le Bitcoin et n’a pas été designé en tant que monnaie (même si on l’utilise ainsi). Beaucoup d’”altcoins” représentent une nouvelle technologie ou plateforme. Aussi, comme leur dénomination l’indique, ils s’agit d’alternatives, pas de remplacements.

Certaines sont juste des versions modifiées de Bitcoin et ont le même objectif. Lorsque l’on parle d’adoption de masse, ces altcoins ont un désavantage certain car beaucoup de gens connaissent plus Bitcoin et de nombreuses technologies s’y superposent.

En revanche, les altcoins qui ont de la valeur répondent aux critères suivants :

  • Sécurité solide
  • Une équipe crédible
  • Une utilité réelle, concise et unique
  • Une traction significative du marché

Selon Luno, une seule cryptomonnaie jouera un rôle dominant à mesure que nous évoluerons vers un meilleur système financier. Pour le moment, Bitcoin est la meilleure option en raison de son puissant effet de réseau.

Bitcoin rajoute de la valeur majoritairement ailleurs que dans les systèmes existants - un peu comme nous avons toujours le courrier postal et les téléphones fixes bien que nous ayons Facebook, Skype et Gmail.

Les autres devises joueront probablement un rôle différent, plus ciblé, et les utilisateurs peuvent utiliser Bitcoin pour stocker ou échanger dans ces autres devises. Quelque chose qui ressemble à une monnaie de réserve mondiale, semblable au dollar américain dans le système financier actuel.

Les régulations vont tuer le Bitcoin

Vérité : Les régulations peuvent aider l’adoption du Bitcoin.

Le monde est encore très divisé sur la classification des Bitcoins et des cryptomonnaies. Les implications de la décentralisation ont conduit à de nombreux débats à travers le monde sur la manière dont elle pourrait et devrait être régulée.

Comme elle est toujours considérée comme incertaine, beaucoup ne sont pas certains du destin du Bitcoin.

Point important : Le Bitcoin n’est pas contrôlé par une seule personne, groupe de personnes, ou pays. En clair, on ne peut pas l’”éteindre”.

Cependant, il est important de réaliser que la réglementation des cryptomonnaies n’est pas une sentence. Même si un pays décide d'interdire son utilisation, cela n'empêchera pas le reste du monde de l’utiliser. Il serait également pratiquement impossible pour les régulateurs de surveiller chaque personne dans un pays à tout moment, en particulier avec les mesures de protection de la vie privée en place. Le coût seul serait rédhibitoire.

À moins d’un effort coordonné de la part de tous les pays du monde, la réglementation n’est pas une menace sérieuse. Même dans ce cas, il est peu probable de considérer une menace compte tenu du nombre de gouvernements qui ont une vue positive du Bitcoin.

Nous avons vu maintes fois au cours de l'histoire (par exemple, en Amérique de l'époque de la prohibition) que tenter d'interdire quelque chose tend à accroître la criminalité et à intéresser davantage les gens, pas moins. Nous avons également constaté qu’une absence totale de réglementation peut être tout aussi problématique.

Au mieux, la réglementation profitera à la communauté. Certains pays ont été et pourraient être à l’avenir, plus prudents. D’autres n’ont pas encore mis en place de réglementation ou ne disposent pas de mesures suffisantes pour protéger les utilisateurs.

Avatar L’équipe Luno
Auteur

L’équipe Luno

Nous sommes en route pour la Lune mais nous trouvons quand même le temps d’écrire sur tout ce qui concerne les cryptos. N’oubliez pas que nous sommes humains. Notre blog retranscrit les opinions de Luno ainsi que celles des nombreuses personnalités de l’équipe qui nous compose. Nous ne communiquons jamais de conseil financier et nous vous recommandons vivement de faire des recherches et de vous instruire sur les cryptomonnaies avant de vous lancer dans l’achat ou le trading de ces dernières. C’est un monde nouveau et exaltant et les marchés peuvent être particulièrement volatile par moment. C’est pourquoi il est recommandé de ne jamais engager des fonds que vous n'êtes pas prêt à perdre complètement. Vous souhaitez nous faire savoir ce que vous pensez de notre blog ? Envoyez-nous un petit Tweet @lunomoney

Il n’est jamais trop tard pour commencer

Achetez, stockez et apprenez sur le Bitcoin et l’Ethereum dès maintenant.

Desktop Icon Apple App Store Logo Google Play Store Logo